Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Werbung  Links  Feedback
© Copyright www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.

Donna Summer
Article du 1er janvier 2013

Biographie et discographie de Donna Summer
  
Parmi les grandes musiciennes qui nous ont quittés en 2012, on peut citer une une certaine LaDonna Andrea Gaines, mieux connue sous son nom de scène: Donna Summer.

Née le 31 décembre 1948 à Boston, elle est le troisième de sept enfants d'Andrew et Mary Gaines, elle décéda d'un cancer  le 17 mai 2012 en Floride.

Son père travail comme boucher, tapissier et technicien de télévision, sa mère est une ouvrière dans une fabrique de chaussures de sport.

Membre d'une famille afro-américaine croyante, elle chante, à partir de l'âge de huit ans, dans le chœur de gospel de son église. Son idole s'appelle alors Mahalia Jackson. Donna Summer chante également dans des bands tels que le groupe rock Crow. C'est pour ce groupe qu'elle quitte l'école en 1967. A New York, elle espère faire carrière comme chanteuse et actrice, mais accepte finalement l'offre d'un rôle dans la version allemande du musical Hair à Munich.

C'est le producteur de comédies musicales Werner Schmid, qui a vu Hair à Londres, qui invite des talents à un casting à Munich. Plus de 500 d'entre eux se présentent. Donna se fait engager. En 1968, on la voit dans le spot publicitaire pour la boisson allemande Afri-Cola.

Elle
commence sa carrière le 24 octobre 1968 dans Haare, titre en allemand. Le succès est immédiat. Le musical se joue à guichets fermés. Un de ses costars est le chanteur, présentateur et acteur afro-américain Ron Williams (*1942) , bien connu dans le monde germanophone, qui devient un bon ami.

En 1968, sous le nom de Donna Gaines, elle enregistre Wassermann (Aquarius) pour la version allemande du disque du musical Hair; il est alors un #4 au hitparade allemand. Elle décroche quelques rôles à la télévision, où elle interprète notamment la chanson Black Power du compositeur Peter Thomas dans le polar en trois épisodes 11 Uhr 20 sur la chaîne ZDF.

En 1971 suit le premier single de Donna Summer chez MCA/Decca: Sally Go 'Round the Roses, sa reprise - sans succès - du classique du groupe de filles Jaynett's, avec en face B So Said the Man. Les deux titres sont produits par Vince Melouney. En 1973, comme membre du chœur, elle enregistre un album de neuf chansons avec le groupe The Veith Marvos Red Point Orchestra. Liz Mitchell, la future chanteuse de Boney M. en fait également partie.

Donna Summer parle couramment l'allemand et se produit jusqu'en 1974 notamment à la Volksoper de Vienne dans Porgy and Bess et dans Showboat, puis en 1970 dans Ich bin Ich et en 1971 dans la première allemande de Godspell à Hambourg. Elle travaille encore sous les noms Donna Gaines et Gayn Pierre. De 1972 à 1974, elle fait en plus partie du group Family Tree, qui réunit 11 chanteurs.

En 1972, LaDonna Andrea Gaines épouse le chanteur, acteur et future dentiste autrichien Helmut Sommer, qu'elle a rencontre à la Volksoper de Vienne et qui chante avec elle dans Hair, Ich bin Ich et Godspell. Le couple a une fille, Mimi Summer (*1973). Durant sa période Hair, Donna Summer a une affaire discrète avec Ron Williams. Son mariage est de courte durée, mais elle garde le nom Sommer dans sa version anglaise, Summer. C'est une idée de son producteur et compositeur italien Hansjörg Giorgio Moroder (*1940), qu'elle rencontre en 1973. Ensemble, avec son partenaire de travail, le britannique Peter John Bellotte (*1943), Giorgio Moroder écrit et produit ses plus grands succès.

Giorgio Morodoer est né dans le Trentin-Haut-Adige (Trentino-Südtirol) et parle donc allemand. Il s'installe à Munich. En 1970 déjà, il produit sa première musique électro-synthétique, le premier hit allemand de se genre, Arizona Man, qui arrive jusqu'au #9 dans la hitparade allemande, interprété par Mary Roos. Giorgio Moroder crée son propre studio de musique, Musicland, à Munich, au début des années 1970. Il écrit et/ou produit de la musique avec/pour David Bowie, Edoardo Bennato, Blondie / Debbie Harry, Elton John, Michael Jackson, Freddie Mercury, Bonnie Tyler et biens d'autres musiciens.

En 1973, comme fruit de sa collaboration avec Giorgio Moroder et Pete Bellotte, naissent les chansons Lady of The Night (Allemagne #40), The Hostage et Virgin Mary, qui rencontrent un certain succès en France, Belgique et aux Pays-Bas. Les thèmes noirs, notamment la prise en otage, coïncident avec des évènement politiques en Allemagne.

1975 est l'année de la consécration de Donna Summer. Giorgio Moroder, le père de la musique disco synthétiseur, et Pete Bellotte, son proche collaborateur, écrivent et produisent, au Musicland Studios de Munich le titre Love To Love You Baby, un orgasme multiple de seize minutes et 49 secondes (Oasis Records de Giorgio Moroder). La voix érotique de Donna Summer et la musique du synthétiseur de Moroder et Bellotte catapultent la version courte de Love To Love You Baby (Casablanca Records de Neil Bogart à Los Angeles) au
#1 du hitparade américain, au #4 en Grande-Bretagne et au #6 en Allemagne. L'album du même nom arrive #22 en Grande-Bretagne, #23 en Allemagne et #25 aux Etats-Unis. C'est d'ailleurs Donna Summer elle-même qui a les mots “I'd love to love you baby” en tête, en pensant à Marilyn Monroe.

L'orgasme de Donna Summer est inspiré par Je t'aime... mais non plus de Serge Gainsbourg. Ecrit en 1967 pour Brigitte Bardot, l'actrice n'a accepté sa publication qu'en 1986. Une version de Serge Gainsbourg avec sa future épouse, Jane Birkin, en 1969, avait créé un scandale retentissant!

Suite au succès de Love To Love You Baby, Donna Summer quitte Munich et s'installe, avec un peintre Munichois, à Hollywood en Californie. Giorgio Moroder y vit déjà.

Dans sa carrière disco, elle gagnera cinq Grammy's. Elle coécrit de nombreuses paroles de ses chansons. Dans sa carrière, neuf de ses singles deviendront des bestsellers.

I Feel Love de 1977 est coécrit par Giorgio Moroder et Peter John Bellotte. Ils sont les inspirateurs, avec leurs son de synthétiseur et de boîtes à rythme, de la musique techno et house. Le groupe Duran Duran, le musicien électro Moby et le compositeur, producteur et musicien ambient, Brian Eno, se disent influencé par I Feel Love. Le single arrive #1 en Grande-Bretagne, #3 en Allemagne et #4 aux Etats-Unis.

La même année, Donna Summer publie l'album Once Upon A Time, dans lequel elle se présente comme une princesse dans un conte de fées.

D'autres numéros 1 de l'époque incluent le duo No More Tears avec Barbra Streisand (#1 aux Etats-Unis; #2 en Grande-Bretagne, #31 en Allemagne). ainsi que la nouvelle interprétation de Donna Summer du classique de Jimmy Webb MacArthur Park (#1 aux Etats-Unis, #3 en Grande-Bretagne et #39 en Allemagne).

En 1979, Donna Summer joue dans le film Thank God It's Friday avec les acteurs Debra Winger et Jeff Goldblum, tous inconnus à l'époque. Le film n'est pas un succès commercial; mais pour son interprétation de la chanson Last Dance, Donna Summer gagne l'Oscar de la meilleure chanson originale. La composition et les paroles sont par Paul Jabara. Last Dance est produit par Giorgio Moroder dans le style de Las Vegas et finit #3 dans les Billboard Hot 100 aux Etats-Unis.

En 1979, elle a quatre singles au #1 du hitparade. Sn album Bad Girls arrive également #1. Jusqu'à cette époque, elle a déjà vendu quelques 20 millions d'albums. Aujourd'hui, ses ventes s'élèvent à quelques 130 millions d'albums, singles et MP3. Son disque Bad Girls, avec le single du même titre, ainsi que les singles Hot Stuff (qui lui vaut un autre Grammy), et Dim All The Lights, finissent en tête du hitparade américain. L'album est le plus grand succès de la collaboration de Donna avec Giorgio Moroder et Peter John Bellotte. Elle participe également £ la composition de la mélodie et de son contenu. Téléchargez l'album Bad Girls chez Amazon.fr.

A côté de Bad Girls, les albums Live And More et On The Radio Greatest Hits Volumes I & II grimpent jusqu'à la première place du hitparade aux Etats-Unis. En 1979 et 1980, elle est l'artiste féminin au plus grand succès dans son pays natal.

Mais c'est également un moment de rupture. Donna Summer demande à Casablanca Records et son ancien manager, Joyce Bogart, la femme de Neil, $25 millions ainsi que la fin de son contrat avec le label.

En 1980, Donna Summer devient la première artiste signée en exclusivité pour le nouveau label Geffen Records; John Lennon et Neil Young en font de même. Mais le changement vers Geffen Records ne lui porte pas chance, malgré le premier single, Cold Love, qui semble prometteur.

La très croyante Donna Summer a de la peine avec son image de vamp sexuelle. De plus, à partir de 1976, elle souffre de dépressions et tente à plusieurs reprises de se suicider, comme elle avoue de son autobiographie Ordinary Girl: The Journey (commandez ce livre de 2003 chez Amazon.fr et chez Amazon.com). En conséquence, en 1979, elle se convertit au protestantisme évangélique du born-again Christianism.

En 1980, elle marie le chanteur Bruce Sudano, avec lequel elle vit jusqu'à sa mort. Ils ont deux filles, Brooklyn (*1981) et Amanda (*1983). Donna Summer a rencontré Bruce Sudano en 1977 lorsqu'elle travailla avec son groupe, le Brooklyn Dreams. C'est avec lui qu'elle écrit la chanson Starting Over Again, en 1980, qui arrive #1 pour Dolly Parton dans le Country Hitparade aux Etats-Unis.

En 1980, Donna Summer publie l'album The Wanderer, en collaboration avec Giorgio Moroder et Pete Bellotte. Ce premier disque pour Geffen Records est un échec commercial, trop en avance sur son temps, intégrant des éléments New Wave et Rock. En 1981, Geffen Records refuse de publier son album I'm A Rainbow (publié qu'en 1996). L'idée était que Donna devienne une chanteuse de R'n'B. Sa collaboration avec Giorgio Moroder et Pete Bellotte prend fin. L'album Donna Summer, produit par Quincy Jones et avec le single Lush Life, un classique par le génial pianiste, compositeur, arrangeur et parolier de Billy Strayhorn, suit en 1982. C'est un autre échec commercial, bien que la single Love Is In Control (Finger On The Trigger) finit dans les top 10 aux Etats-Unis.

Après l'ère disco, Donna Summer ne réussit plus à renouer avec le succès au plus haut niveau, malgré la collaboration avec des producteurs de renom tels que Quincy Jones, Harold Faltermeyer ainsi que Stock/Aitken/Waterman et ce malgré le fait que Bruce Springsteen, Vangelis et Jon Anderson écrivent des chansons pour elle. Au niveau vocal, ses performances ne souffrent en aucun cas, comme témoigne une interprétation inoubliable des chansons Hot Stuff et Bad Girls sur la chaîne britannique itv2. Sur le single State of Independence, Michael Jackson chante dans un chœur all-star!

Lush Life marque également l'année de la mort de Neil Bogart. Donna Summer chante à ses funérailles. Casablanca Records se fait acheté par PolyGram. Avant de se séparer de son label Casablanca, elle doit encore sortir un dernier album. E
n 1983, ce disque, She Works Hard For The Money, est un grand succès et est nominée pour un MTV-Award. Dont She Works Hard For The Money, Donna Summer s'identifie avec une femme de ménage.

Avant la publication de son album de 1989, Donna Summer quitte Geffen Records. Par la suite, elle est accusé d'homophobie. Elle dément et participe à des galas Sida et chante pour des associations d'homosexuels. Plusieurs tentatives de comeback échouent les unes après les autres. Quelques singles mineurs suivent, par exemple The Power of One, une chanson du film Pokémon 2: Le Pouvoir est en toi, chanson qui sonne très kitsch, osons l'écrire.

En 2008, Donna Summer publie son dernier album avec de nouvelles chansons, Crayons. Il arrive tout de même
#17. Toutes les chansons sont coécrites par elle-même, en collaboration notamment avec Greg Kurstin (Lily Allen, Kylie Minogue et Pink) et Danielle Brisebois (New Radicals et Kelly Clarkson). Le disque inclut des chansons telles que I'm A Fire, Stamp Your Feet, Fame (The Game). Téléchargez l'album Crayons chez Amazon.fr.

Son dernier single, To Paris With Love, date de 2010. Il arrive #1 dans le hitparade de la musique de danse; téléchargez la chanson MP3 chez Amazon.fr et
Amazon.de.

Donna Summer ne reste pas sans rien faire. A côté d'apparitions dans des galas et des tournées occasionnelles, elle se distingue comme en tant que peintre et lithographe. En 1990, ses peintures se vendent jusqu'à $35,000 dans une exposition à Beverly Hills en Californie. En 2011, sa fortune était estimée à quelques $75 millions.


Donna Summer possédait une voix pouvant rivaliser avec les meilleures chanteuses. En printemps 2012, elle était - semble-t-il - en train d'enregistrer un nouvel album lorsqu'un cancer du poumon la terrassa à 63 ans.


Achetez des CDs de Donna Summer chez Amazon.frAmazon.com, Amazon.it et Amazon.de. Téléchargez de la musique MP3 de Donna Summer chez Amazon.frAmazon.com, Amazon.it et Amazon.de.

Sources pour cet biographie:
- Donna Summer: Ordinary Girl: The Journey, 2003. Commandez l'autobiographie chez Amazon.fr et chez Amazon.com.
-
Christian Graf, Burghard Rausch: Rockmusik Lexikon. Amerika, Afrika, Australien, Asien. Fischer Taschenbuch Verlag, 1999. Tome 2, pages 1501-1503. Commandez le Rockmusik Lexikon von Graf und Rausch chez Amazon.de.


Donna Summer: Bad Girls. Island / Mercury, (1979) 1990. Commandez ce CD chez Amazon.fr et Amazon.com.


Donna Summer: The Journey  The Very Best of Donna Summer. MP3-Download avec tous les grand hits. Téléchargez les MP3 chez Amazon.fr et Amazon.de. Commandez le double-CD
chez Amazon.fr et Amazon.de (The Journey  The Very Best of Donna Summer. 2004, Universal, 2 CDs, 19 chansons & 8 chanson, avec sur le deuxième CD la version longue de "Love To Love You Baby" 16:49 minutes et la version longue de "I Feel Love" avec 15:51 minutes.

Achetez des CDs de Donna Summer chez Amazon.frAmazon.com, Amazon.it et Amazon.de. Téléchargez de la musique MP3 de Donna Summer chez Amazon.frAmazon.com, Amazon.it et Amazon.de.





Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Werbung  Links  Feedback
© Copyright www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.