Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Werbung  Links  Feedback
© Copyright www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.

Paul Motian  1931-2011
Biographie du batteur, percussionniste, frontman et compositeur de jazz
Article du 1er décembre 2011, ajouté à 00:32
  
Le batteur, percussionniste, frontman et compositeur de jazz Paul Motian est né le 25 mars 1931 à Philadelphie, Pennsylvanie. Il est décédé le 22 novembre 2011 à New York suite à des complications liées au syndrome myélodysplasique, une maladie de la moelle osseuse.

Paul Motian est le fils d'immigrants arméniens d'origine turque. Né à Philadelphie, il grandit
à Providence, Rhode Island. Il apprend d'abord la guitare, ce qui l'amène plus tard à travailler régulièrement avec des guitaristes. A l'âge de douze ans, il se met à jouer de la batterie. Il fait même une tournée dans une swing band en Nouvelle Angleterre. Puis il rejoint la marine de guerre durant la guerre de Corée de 1950 à 1953. Il étudie la batterie à la Navy School of Music à Washington.

Une fois terminé le service militaire, Paul Motian devient musicien professionnel en 1954.
Il joue avec les formations de Thelonious Monk, Stan Getz,, Lennie Tristano et bien d'autres grands du jazz. De 1956 à 1957, Paul Motian fait partie de la formation de Tony Scott, qui inclut Bill Evans (Notes de musique par / Sheet music by Bill Evans).

C'est de 1959 à 1961 avec le trio du pianiste Bill Evans et du contrebassiste Scott LaFaro que le batteur Paul Motian fait sa véritable percée dans le monde du jazz.
Hank Jones le rappelle comme l'un des grands trios ayant écrit de l'histoire de la musique. Ils abandonnent la hiérarchie traditionnelle, la distribution des rôles de leader et d'accompagnateurs. Paul Motian ne respecte plus le rythme de fond du batteur classique. Malheureusement, ce trio ne dure que jusqu'en 1961. Quelques jours après les célèbres sessions du trio Evans/LaFaro/Motian au Village Vanguard (ECM: Amazon.fr, Amazon.de, Amazon.com, Amazon.ca, Amazon.co.uk et Amazon.it), Scott LaFaro meurt lors d'un accident de voiture dans l'Etat de New York.

Paul Motian continue de travailler et d'enregistrer avec le trio de Bill Evans jusqu'en 1966 avec le nouveau contrebassiste Chuck Israels. Manfred Eicher dira plus tard que c'était le concert de 1961 du trio Evans/LaFaro/Motian qui l'a encouragé, a dix-huit ans, à fonder son prestigieux label ECM huit ans plus tard.




Paul Motian travaille en 1963 et 1964 avec le groupe du pianiste Paul Bley, influencé par le free-jazz, puis, de 1967 à 1976, avec le pianiste Keith Jarrett et le contrebassiste Charlie Haden, avec qui il continue à travailler jusque dans les années 1990. Le Keith Jarret Trio Jarrett/Haden/Motian enregistre entre autres les disques Life Between the Exit Signs (enregistré en 1967, publié en 1968: Amazon.fr, Amazon.de) et Somewhere Before (live, 1968: Amazon.fr, Amazon.de, Amazon.com).

C'est à partir des années 1970 que Paul Motian commence à se distinguer comme leader qui forme ses propres groupes. C'est Stefan Winter du label ECM qui l'encourage à 40 ans à commencer à composer ses propres morceaux musicaux, ce qu'il fait en s'achetant un piano. Son premier album en tant que compositeur est Conception Vessel, enregistré pour ECM en 1973.

Il a continué à se produire avec des trios et quartets plus traditionnels. A partir des années 1980, il se distingue dans un nouveau trio avec le saxophoniste Joe Lovano et le guitariste Bill Frisell avec des morceaux difficiles à classer dans un style spécifique. Il collaborent pendant plus d'un quart de siècle.

En 1992, Paul Motian fonde son fameux Electric Bebop Band composé de deux guitaristes, un saxophoniste, un contrebassiste et lui comme batteur.

Paul Motian revient régulièrement au Village Vanguard à New York, invité par Lorraine Gordon, notamment en 1995 avec le pianiste Masabumi Kikuchi, l'alto-saxophoniste Greg Osby, le ténor-saxophoniste Chris Potter et le contrebassiste Larry Grenadier. Le résultat est un CD Modern Jazz plein de compositions de Paul Motian, à l'exception de
If You Could See Me Now, une ballade composée par Tadd Dameron (At the Village Vanguard - Sound of Love, 1997. Amazon.fr, Amazon.de, Amazon.com). En 2008, un deuxième disque enregistré avec Kikuchi, Potter, Grenadier, Osby et, en plus, Mat Maneri, viola, suit (Live at the Village Vanguard II. Amazon.fr et Amazon.de). Un troisième album avec la même formation enregistré au Village Vanguard est publié en 2010 chez Winter & Winter (Live at the Village Vanguard III. Amazon.fr et Amazon.de).

En tout, Paul Motian enregistre quelque 21 disques chez le label allemand Winter & Winter. Plus tôt déjà, le batteur avait travaillé avec Stefan Winter et son label précédent, JMT Records. Avant et après la période JMT et Winter & Winter, Paul Motian enregistre sa musique avec un autre label allemand, ECM.

Paul Motian travaille régulièrement avec le trompettiste italien Enrico Rava. Avec le pianiste Stefano Bollani, Motian et Rava enregistrent notamment en 2005 Tati (Amazon.fr, Amazon.de), un disque au tempo lent à l'
atmosphère de crépuscule (Marco de Masi). En 2009 suit l'album New York Days avec un sextet d'Enrico Rava.

En 2009, Paul Motian enregistre l'album Live at Birdland avec Charlie Haden, le saxophoniste Lee Konitz et le pianiste
Brad Mehldau. Le dernier disque du batteur fut The Windmills of Your Mind de 2011, enregistré avec la chanteuse Petra Haden, la fille de Charlie.

Paul Motian a travaillé quasiment jusqu'à la fin de sa vie, jouant encore au Village Vanguard en septembre 2011. Le batteur et compositeur s'est distingué par sa touche délicate et son utilisation du silence, de l'espace entre les notes. Il réduisait la musique à l'essentiel. C'était un artiste d'une curiosité et d'un enthousiasme enfantins, ouvert à l'inconnu et à l'improvisation, domaine dans lequel il excellait. -
Notes de musique par / Sheet music by Paul Motian.


Le batteur Paul Motian avec le guitariste Bill Frisell et le saxophoniste Joe Lovano lors d'un concert à Rome le 28 avril 2010. Photo copyright
© Marco Tambara. - Notes de musique par / Sheet music by Paul Motian.




Bill Evans, Scott LaFaro, Paul Motian: The Complete Village Vanguard Sessions 1961. L'enregistrement légendaire qui a fait de l'histoire du jazz. Commandez-le chez Amazon.fr, Amazon.de, Amazon.com, Amazon.ca, Amazon.co.uk et Amazon.it.


Keith Jarret Trio (Keith Jarrett/Charlie Haden/Paul Motian): Somewhere Before (live, 1968: Amazon.fr, Amazon.de, Amazon.com).


Sheet Music Plus Homepage

Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Werbung  Links  Feedback
© Copyright www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.