Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Werbung  Links  Feedback
© Copyright www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.

Le premier tour des élections législatives
Les élections parlementaires du 10 juin 2007 en France

Article du 11 juin 2007

Selon le Ministère de l'intérieur, le taux de participation pour le premier tour des élections législatives du 10 juin 2007 en France se situe autour de 60%. La mobilisation des électeurs fut donc nettement moins forte que lors de l'élection présidentielle. Cependant, l'UMP n'en souffre pas.

Une fois de plus, les électeurs français ont décidé d'entériner le choix fait lors de l'élection présidentielle, en donnant leur soutien au Président Sarkozy et à son gouvernement mené par le Premier ministre Fillon. La France ne risque pas une nouvelle cohabitation.

Selon les résultats définitifs publiés par le Ministère de l'Intérieur le matin du 11 juin 2007, l'UMP et ses ralliés du Nouveau Centre gagnent 39,54%, le PS 24,73%, le MoDem de François Bayrou 7,61%, le FN de Jean-Marie Le Pen ainsi que le Parti communiste français tous les deux 4,29%.

Etant donné l'élection à deux tours, l'UMP et ses alliés devraient gagner entre 383 et 501 sièges sur les 577 parlementaires de l'Assemblée Nationale. Le Parti socialiste finirait avec 60 à 170 sièges.

Etant donné que seulement les candidats ayant obtenu au moins 12,5% des voix au premier tour pourront se présenter au deuxième, le FN et le MoDem risquent de se retrouver sans sièges respectivement avec au maximum une petite poignée de parlementaires.

Avec ses propos durs en matière d'immigration et de sécurité,
Nicolas Sarkozy a réussi à cannibaliser le Front National. Le FN ne joue plus de rôle, ce qui évite à l'UMP des triangulaires”, notamment au sud de la France.

Le Mouvement Démocrate n'arrive pas à reproduire le score de 18,6% obtenu par François Bayrou lors du premier tour de l'élection présidentielle. 22 parlementaires sur les 29 s'étaient ralliés à Sarkozy avant l'élection du président. Ces hommes manquent au MoDem qui n'arrive pas à présenter assez de candidats connus. La stratégie de François Bayrou ne paie pas ou, plutôt, l'absence de stratégie se fait sentir. Le MoDem n'arrivera pas à former un groupe à l'Assemblée, pour lequel il faudrait un minimum de vingt députés.

Après la défaite de Ségolène Royal face à Nicolas Sarkozy, les querelles internes du PS ont resurgi, évidemment sans améliorer l'image du parti. Les électeurs déçus n'ont plus pu être mobilisés. 24,73% des voix est un résultat lamentable.

Sarkozy et Fillon - élu au premier tour des élections législatives - se retrouveront donc avec une large majorité au parlement. Les élections législatives donnent non seulement du soutien au président et à son premier ministre, mais également toute la responsabilité pour le futur de la France. Le moment des belles paroles et des excuses est révolu. Il s'agit maintenant de passer à l'action.

Ajouté le 13 juin 2007: Au deuxième tour des législatives le 17 juin, neuf triangulaires sont possibles. Il faut 12,5% pour se qualifier pour le second tour. Sera élu le candidat recevant la majorité simple des suffrages exprimés.

 
Toutes les Bonnes Affaires chez Amazon.fr





Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Werbung  Links  Feedback
© Copyright www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.