Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Links  Feedback
Copyight © www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.

Le gouvernement indien 2009
Après les élections législatives et la victoire du Parti du Congrès

Article du 4 juin 2009

Entre le 16 avril et le 13 mai 2009, les quelques 714 millions d'électeurs indiens sur une population totale d'approximativement 1,15 milliards de personnes ont choisi les membres de la chambre basse (Lok Sabha) de la plus grande démocratie du monde. En fait, 530 des 545 sièges représentent les Etats, 13 les Territoires de l'Union indienne et 2 la Communauté anglo-indienne (ces 2 derniers sont nommés par le Président de la République de l'Inde).

Le résultat du scrutin uninominal majoritaire à un tour a surpris de nombreux observateurs qui craignaient que la régionalistion du vote s'accentue et que la fragmentation du vote en une multitude de partis rende la formation d'une coalition gouvernementale presque impossible.

En 1999 (article en allemand + article en anglais) , les nationalistes Hindus du Bharatiya Janata Party (BJP) étaient réélus et le Parti du Congrès avait sombré dans la défaite la plus cuisante de son histoire. En 2004 par contre (article en allemand), c'était au BJP de se faire envoyer dans le désert politique par les électeurs. Il s'agissait à l'époque également d'une surprise pour les observateurs. Les nationalistes n'avaient pas gouverné de manière trop nationaliste et avaient continué le chemin des réformes entamé en 1991 par le premier ministre Rao et son ministre des Finances Singh. En 2004, le slogan et les spots télévisés “Shining India” se sont avérés un boomerang pour le BJP car la majorité des Indiens était (et est toujours) pauvre, un fruit de décennies de politiques socialistes.

Toutes les Bonnes Affaires chez Amazon.fr.

En 2009 finalement, la grande surprise consistait dans le fait que le Parti du Congrès s'est vu renforcé par les électeurs et donc confirmé au gouvernement grâce à ses alliés un peu moins multiples.

Pendant cinq longues années, le premier ministre indien Manmohan Singh n'a pas pu trop avancer les réformes qu'il avait aidé à entamer en 1991. Son gouvernement de coalition de 2004 était trop hétéroclite et comprenait douze parties, dont des communistes. Son intégrité personelle ne suffisait pas pour faire avancer les réformes dont l’Inde a besoin. En plus, trop de membres du cabinet sombraient dans la corruption et le népotisme. La victoire relative du Parti du Congrès en 2009 est surtout la victoire de Manmohan Sing, qui voit sa position renforcée, ainsi que de Rahul Gandhi, le fils de Sonia Gandhi et le probable héritier du vieux Singh (*1932) en tant que chef de gouvernement.

Le Parti du Congrès n'est pas au-dessus de tout soupçon. Au début socialiste, puis de plus en plus corrompu, le parti a gouverné l'Inde durant presque toute la période depuis l'Indépendance. La dynastie Nehru-Gandhi, quant à elle, a dominé dès le début et domine toujours le Parti du Congrès. Mahatma Gandhi n'avait d'ailleurs aucun lien de parenté avec le Gandhi-Nehru clan qui, quant à lui, réprésente une anormalité de continuité pour toute démocratie.

Jawaharlal “Pandit” Nehru, sa fille Indira Gandhi (marié avec Feroze Gandhi, d'où le nom Gandhi introduit dans la dynastie),  les fils d'Indira Gandhi, Sanjay et Rajiv Gandhi, la veuve de Rajiv Gandhi ainsi que peut-être bientôt Rahul et Priyanka Gandhi ont dominé le paysage politique indienne.

Cette monoculture familiale est seulement un des obstacles au développement de l'Inde. L'adhérence au socialisme a pesé très lourd. La corruption et l'incompétence des hommes et femmes politiques de tous bords freinent la croissance et la prosperité du pays. L'analphabétisme et l'illétrisme (34% selon l'UNESCO) en Inde sont un facteur majeur qui explique la pauvreté de la moitié de la population indienne, avant tout dans les régions rurales.




Lors des élections législatives de 2009, l'Alliance progressite unifiée (essentiellement 4 partis) menée par le Parti du Congrès a gagné 262 des 543 sièges, +79 par rapport à 2004. L'Alliance démocratique nationale (surtout 3 partis) menée par le BJP par contre a perdu 17 sièges et ne dispose plus que de 159 sièges dans la Lok Sabha. L'Alliance progressiste unifiée du premier ministre Singh autour du Parti du Congrès mené par Sonia Gandhi contrôle avec ses partenaires une majorité dans la Lok Sabha. Les alliances du Troisième front et du Quatrième front, des partis régionaux, communistes et socialistes, ont gagné 79 (-30) respectivement 27 (-37) sièges.

Le 28 mai 2009 déjà, Manmohan Singh pouvait présenter son cabinet, formé de 33 ministres, 7 ministres d'Etat avec un portefeuille indépendant ainsi que 38 ministres d'Etat dépendant d'un ministre. Le gouvernment indien 2009 comprend donc 78 membres.

Le marchandage fut relativement rapidement terminé, comparé par exemple à la formation des gouvernements autrichiens et belges. Etant donné que le Parti du Congrès à lui seul possède maintenant 206 sièges à la chambre basse du parlement indien, les partis auparavant oppositionnels se ruaient dans les bras du premier Singh, notamment le Samajwadi du Quatrième front ainsi que le Bahujan Samaj Party (BSP) de Kumari Mayawati du Troisièment front, faisant croître la majorité parlementaire du premier ministre à 325 sur 543 sièges.

Le cabinet géant ne favorise pas l'efficacité du gouvernement. La corruption restera sûrement endémique. Un examen porté sur les postes clefs nous révèle une image bien triste de la scène politique: les gérontocrates dominent. Et on doit presque s'en féliciter, car la plupart d'entre eux a une bonne réputation. Ce cabinet est non seulement le fruit d'un système d'ancienneté bien établi, mais également du fait que le personnel politique crédible se fait rare.

Le premier ministre Singh (*1932), le ministre de la défense Aackaparambil Kurian Antony (*1940) alias “Mister Clean”, le ministre des finances Pranab Mukherjee (*1935), qui pourtant de 1982 à 1984 a travaillé dans une économie fermée, mais qui actuellement prône la libéralisation accélérée notamment des secteurs des banques et des assurances, ainsi que le ministre des affaires étrangères Somanahalli Mallaiah Krishna (*1932), crédité du développement de Bangalore comme la capitale des technologies informatiques, garantissent une certaine compétence du nouveau gouvernement indien qui, par de nombreux autres membres, renvoie l'image de l'incompétence, de la corruption et du népotisme.

Plus de 85% des Indiens gagnent toujours moins de $2 par jour. Amméliorer leur sort, surtout dans les régions rurales où vivent à peu près deux tiers des Indiens, sera la tâche principale du gouvernement actuel qui risque sinon de se faire renvoyer dans le désert lors des prochaines élections.











Le gouvernement indien (le cabinet). Liste du 31 mai 2009
Cabinet ministers

1.     

Dr. Manmohan Singh

Prime Minister and also in-charge of the Ministries/Departments not specifically allocated to the charge of any Minister viz.:
(i)  Ministry of Personnel, Public Grievances & Pensions;
(ii)  Ministry of Planning;
(iii) Department of Atomic Energy;
(iv) Department of Space;
(v)   Ministry of Culture;
(vi)  Ministry of Water Resources 

2.     

Shri Pranab Mukherjee

Minister of Finance.

3.     

Shri Sharad Pawar

Minister of Agriculture and Minister of Consumer Affairs, Food & Public Distribution.

4.     

Shri A.K. Antony

Minister of Defence.

5.     

Shri P. Chidambaram

Minister of Home Affairs.

6.     

Km. Mamata Banerjee

Minister of Railways.

7.     

Shri S.M. Krishna

Minister of External Affairs.

8.     

Shri Virbhadra Singh

Minister of Steel

9.     

Shri Vilasrao Deshmukh

Minister of Heavy Industries and Public Enterprises

10.  

Shri Ghulam Nabi Azad

Minister of Health and Family Welfare

11.  

Shri Sushilkumar Shinde

Minister of Power

12.  

Shri M. Veerappa Moily

Minister of Law and Justice

13.  

Dr. Farooq Abdullah

Minister of New and Renewable Energy

14.  

Shri S. Jaipal Reddy

Minister of Urban Development

15.  

Shri Kamal Nath

Minister of Road Transport and Highways

16.  

Shri Vayalar Ravi

Minister of Overseas Indian Affairs

17.  

Shri Dayanidhi Maran

Minister of Textiles

18.  

Shri A. Raja

Minister of Communications and Information Technology

19.  

Shri Murli Deora

Minister of Petroleum and Natural Gas

20.  

Smt. Ambika Soni

Minister of Information and Broadcasting

21.  

Shri Mallikarjun Kharge

Minister of Labour and Employment

22.  

Shri Kapil Sibal

Minister of Human Resource Development

23.  

Shri B.K. Handique

Minister of Mines and Minister of Development of North Eastern Region

24.  

Shri Anand Sharma

Minister of Commerce and Industry

25.  

Shri C.P. Joshi

Minister of Rural Development and Minister of Panchayati Raj

26.  

Kumari Selja

Minister of Housing and Urban Poverty Alleviation and Minister of Tourism

27.  

Shri Subodh Kant Sahay

Minister of Food Processing Industries

28.  

Dr. M.S. Gill

Minister of Youth Affairs and Sports

29.  

Shri G.K. Vasan

Minister of Shipping

30.  

Shri Pawan Kumar Bansal

Minister of Parliamentary Affairs

31.  

Shri Mukul Wasnik

Minister of Social Justice and Empowerment

32.  

Shri Kantilal Bhuria

Minister of Tribal Affairs

33.  

Shri M.K. Alagiri

Minister of Chemicals and Fertilizers

Ministers of State (Independent Charge)

1.     

Shri Praful Patel

Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Civil Aviation

2.     

Shri Prithviraj Chavan

Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Science and Technology; Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Earth Sciences; Minister of State in the Prime Minister’s Office; Minister of State in the Ministry of Personnel, Public Grievances and Pensions; and Minister of State in the Ministry of Parliamentary Affairs

3.     

Shri Shriprakash Jaiswal

Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Coal and Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Statistics and Programme Implementation.

4.     

Shri Salman Khursheed

Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Corporate Affairs and Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Minority Affairs

5.     

Shri Dinsha J. Patel

Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Micro, Small and Medium Enterprises

6.     

Smt. Krishna Tirath

Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Women and Child Development

7.     

Shri Jairam Ramesh

Minister of State (Independent Charge) of the Ministry of Environment and Forests

Ministers of State

1.     

 Shri Srikant Jena

Minister of State in the Ministry of Chemicals and Fertilizers

2.     

Shri E. Ahammed

Minister of State in the Ministry of Railways

3.     

Shri Mullappally Ramachandran

Minister of State in the Ministry of Home Affairs

4.     

Shri V. Narayanasamy

Minister of State in the Ministry of Planning and Minister of State in the Ministry of Parliamentary Affairs

5.     

Shri Jyotiraditya Madhavrao Scindia

Minister of State in the Ministry of Commerce and Industry

6.     

Smt. D. Purandeswari

Minister of State in the Ministry of Human Resource Development

7.     

Shri K.H. Muniappa

Minister of State in the Ministry of Railways

8.     

Shri Ajay Maken

Minister of State in the Ministry of Home Affairs

9.     

Smt. Panabaka Lakshmi

Minister of State in the Ministry of Textiles

10.  

Shri Namo Narain Meena

Minister of State in the Ministry of Finance

11.  

Shri M.M. Pallam Raju

Minister of State in the Ministry of Defence

12.  

Shri Saugata Ray

Minister of State in the Ministry of Urban Development

13.  

Shri S.S. Palanimanickam

Minister of State in the Ministry of Finance

14.  

Shri Jitin Prasada

Minister of State in the Ministry of Petroleum and Natural Gaz

15.  

Shri A. Sai Prathap

Minister of State in the Ministry of Steel

16.  

Smt. Preneet Kaur

Minister of State in the Ministry of External Affairs

17.  

Shri Gurudas Kamat

Minister of State in the Ministry of Communications and Information Technology

18.  

Shri Harish Rawat

Minister of State in the Ministry of Labour and Employment

19.  

Prof. K.V. Thomas

Minister of State in the Ministry of Agriculture and Minister of State in the Ministry of Consumer Affairs, Food and Public Distribution

20.  

Shri Bharatsinh Solanki

Minister of State in the Ministry of Power

21.  

Shri Mahadev S. Khandela

Minister of State in the Ministry of Road Transport and Highways

22.  

Shri Dinesh Trivedi

Minister of State in the Ministry of Health and Family Welfare

23.  

Shri Sisir Adhikari

Minister of State in the Ministry of Rural Development

24.  

Shri Sultan Ahmed

Minister of State in the Ministry of Tourism

25.  

Shri Mukul Roy

Minister of State in the Ministry of Shipping

26.  

Shri Choudhury Mohan Jatua

Minister of State in the Ministry of Information and Broadcasting

27.  

Shri D. Napoleon

Minister of State in the Ministry of Social Justice and Empowerment

28.  

Dr. S. Jagathrakshakan

Minister of State in the Ministry of Information and Broadcastin

29.  

Shri S. Gandhiselvan

Minister of State in the Ministry of Health and Family Welfare

30.  

Shri Tusharbhai Chaudhary

Minister of State in the Ministry of Tribal Affairs

31.  

Shri Sachin Pilot

Minister of State in the Ministry of Communications and Information Technology

32.  

Shri Arun Yadav

Minister of State in the Ministry of Youth Affairs and Sports

33.  

Shri Prateek Prakashbapu Patil

Minister of State in the Ministry of Heavy Industries and Public Enterprises

34.  

Shri R.P.N. Singh

Minister of State in the Ministry of Road Transport and Highways

35.  

Shri Shashi Tharoor

Minister of State in the Ministry of External Affairs

36.  

Shri Vincent Pala

Minister of State in the Ministry of Water Resources

37.  

Shri Pradeep Jain

Minister of State in the Ministry of Rural Development

38.  

Ms. Agatha Sangma

Minister of State in the Ministry of Rural Development


Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Links  Feedback
Copyright © www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.