Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Werbung  Links  Feedback
© Copyright www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.

Hollande le lumineux
Article du 1er mars 2012
  
Il avait de très fortes chances de remporter l'élection présidentielle. Mais le 28 février, avec sa proposition de taxer à 75% les riches qui ont un revenu supérieur à un million d'euros par an, François Hollande se tire une balle dans son propre pied.

Hollande le lumineux nous sort de vieilles idées socialistes à la Mitterrand qui, dans les années 1980, voulait nationaliser les banques françaises. La vieille gauche est de retour. Les électeurs centristes et modérés de gauche vont se dire que François Hollande n'est pas en mesure d'assumer la plus haute fonction en France.

Le problème de la droite et qu'elle a gouverné depuis fort longtemps et accompli peu de choses. Avec la proposition d'un taux d'imposition de 75%, la droite prend un nouveau souffle et le duel
Hollande contre Sarkozy une nouvelle tournure.

François Hollande a beau expliquer que: “Ce n'est pas un problème de recettes fiscales mais de cohésion nationale.” Quant aux salaires des patrons des entreprises du CAC 40, il a jugé inacceptable de “verser des sal
aires dépassent deux millions d'euros.” Selon le candidat du PS, “ce taux marginal d'imposition au delà d'un million, c'est une arme de dissuasion pour faire réfléchir ces élites. Cela ne concerne que 3000 à 3500 personnes en France.”

Selon son manager de campagne, Pierre Moscovici, la nouvelle taxe toucherait par contre 7,000 à 30,000 personnes. Quelque soit ce chiffre, François Hollande ne comprend pas que ce taux de 75% est prohibitif, favorise la fraude fiscale, pousse l'élite économique à l'émigration, et n'est rien d'autre qu'un autre clou dans le cercueil de la croissance française. François Hollande estime que: “Les gens qui ont des fortunes pourront rester, il y a suffisamment de mécanismes qui le permettront.”

Au lieu de vouloir se profiler au profit des plus riches, le candidat du PS à la présidentielle aurait pu s'attaquer aux niches fiscales, aux multiples exceptions qui permettent aux gens avec des avocats futés de se dérober légalement à l'imposition.

Les taxes en France sont beaucoup trop élevées. Pourtant, dans son programme électoral, François Hollande stipule déjà vouloir augmenter encore plus les impôts sur les salaires supérieurs à 150,000 euros: de 41% à 45%. Il faudrait au contraire baisser ce taux et en même temps éliminer toutes les exceptions pour toutes sortes de lobbies électoraux qui se sont créés des niches fiscales. C'est une question d'équité fiscale.

Le 29 février sur RTL, François Hollande n'a pas saisi sa chance pour se distancer des propos de la veille. Il a au contraire affirmé sa volonté de mettre un œuvre son merveilleux plan qui asphyxiera encore plus l'économie.

Au début de son fameux
“Projet présidentiel” en 60 points, François Hollande écrit que: “Le redressement [de la France] est indispensable, mais il ne sera possible que dans la justice”. Puis il énumère les points: “Fiscalité, éducation, logement, santé, accès à l'énergie, sécurité, services publics, nouveaux droits, culture: l'âme de la France, c'est l'égalité.” François Hollande veut que sur tous ses points il y ait “égalité”, ce qui veut dire des interventions de l'Etat et des subsides. Ces positions reflètent bien le fait que le candidat du PS n'a jamais dirigé une entreprise ou un ministère. Dans quel monde vit-il? Dans le monde socialiste.

Avec la France gouvernée par la vieille gauche, le déclin relatif de l'Europe par rapport à la majeure partie du reste du monde s'accentuera.










Deutsch Politik Geschichte Kunst Film Musik Lebensart Reisen
English Politics History Art Film Music Lifestyle Travel
Français Politique Histoire Arts Film Musique Artdevivre Voyages

Index  Advertise  Werbung  Links  Feedback
© Copyright www.cosmopolis.ch  Louis Gerber  All rights reserved.